Les farines Méchain avec les boulangeries Baron

Les farines Méchain avec les boulangeries Baron

La relation entre le moulin Méchain et les boulangeries dirigées par Denis et Martine Baron ressemble à une belle histoire. Ainsi, plusieurs années après une première collaboration, les farines Méchain alimentent à nouveau les différents magasins de cette entreprise familiale pleine de réussite.

Monsieur Baron, comment avez-vous commencé votre carrière de boulanger ?
J’ai aujourd’hui 62 ans et la boulangerie a toujours été mon secteur d’activité. Après l’obtention de diplômes de boulanger-pâtissier, j’ai commencé à exercer ce métier à 17 ans comme apprenti. J’ai d’abord travaillé dans le commerce familial à La Rochelle, puis j’ai constitué en 1984 une société familiale avec mon épouse Martine. Dans les années 90, j’ai quitté la rue Chef de Ville pour créer le Croissant Doré, un établissement que je possède toujours à l’hure actuelle. C’est en 2006 que nous avons décidé de développer d’autres affaires sur le territoire rochelais, avec notamment le Fournil de la Genette et le Palais des pains dans le quartier de Mireuil que j’ai depuis revendus. Aujourd’hui je supervise les équipes des quatre établissements que nous possédons à La Rochelle : le Fournil du Plessis, Chez Paillat, le Fournil et donc Le Croissant Doré.

Avez-vous encore le temps de travailler les produits que vous proposez dans vos différents points de vente ?
Hormis quelques moments importants comme celui de la galette des rois qui est à chaque fois un véritable succès, je n’ai plus vraiment le temps de mettre les mains dans le pétrin.

Qu’est ce qui explique le succès de vos boulangeries ?
Le choix d’un bon emplacement, sur un lieu de grand passage et avec une possibilité de se garer, fait partie des clés de la réussite. L’espace d’accueil compte également énormément, de même que la possibilité de consommer sur place et dans de bonnes conditions. Bien sûr, la qualité des pains et des pâtisseries fabriqués dans l’unité de production de la boulangerie s’avère primordiale. C’est pour cela, entre autres, que nous avons renoué notre relation commerciale avec la minoterie Méchain.

C’est-à-dire ?
Nous savions, pour avoir déjà travaillé avec les responsables de la minoterie Méchain, que la notion de service n’est pas un vain mot pour cette entreprise à caractère familial comme la nôtre. J’aime beaucoup la proximité que nous avons retrouvée avec cette minoterie, ce qui nous change de la relation que l’on peut avoir avec les grands groupes. Surtout, nous avions la volonté de hausser encore davantage les qualités gustatives de nos produits et pour cela, les farines Méchain étaient toutes désignées. De plus, pourquoi se priver d’une farine d’une telle qualité quand on sait que son prix d’achat, un peu plus élevé que d’autres, n’impacte pratiquement pas le coût total du produit final. Pour toutes ces raisons, nous nous fournissons à nouveau exclusivement en farines Méchain depuis février dernier, et nous en sommes très heureux.

David Defaux (Directeur de la minoterie)  : « Nous sommes fiers de fournir à nouveau en farines Méchain les quatre boulangeries dont l’entreprise familiale Baron est propriétaire à La Rochelle. C’est un peu un retour aux sources pour la minoterie et un gage de confiance de la part d’un boulanger et d’un entrepreneur de la qualité de Denis Baron. »